Archive mensuelle avril 2018

Parmerlier

Slalom de boulogne sur Mer 2018

Malgré le problème technique sur la Gloria-Arcobaleno, j’étais engagé ce dimanche sur le slalom de Boulogne sur Mer, au volant de la Martini MK57 du Team VL MOTORS.

La mété

o compliquera ce Dimanche dans le pas de calais, avec une piste humide le matin, sèche sur la manche 2 et « mouyanché » comme le dira Alain Prost, sur les Manche 3 & 4.

Après le Slalom de Croix en novembre dernier, je reprends donc le volant de la taatus, mais les 6 mois écoulé m’ont fait oublier le mode d’emploi de la boite Hewland. La manche d’essais & la première manche seront ainsi consacré à la reprise en main de sa manipulation. Je fais toutefois le 11éme temps sur 68 classés, mais reste à 1 seconde, et dernier de classe derrière la Campus-GSXR de Aurélien bourgeois qui se prend une quille.

 

L’organisation étant un peu en avance, elle propose un essai libre avant la pause de midi. Cette dernière me permet d’attaquer librement et de trouver le mode d’emploi !

Manche 2, le soleil brille, mais les nuages noirs ne sont pas loin. Fort de mon expérience des essais libres, je pars le couteau entre les dents, malgré un rapport manqué, passage de 3 en 4 au freinage d’une chicane et un freinage trop pessimiste sur la ligne d’arrivé, j’arrive à réaliser un temps de 1.09s70 synonyme de 6éme temps de manche. Les 9 secondes (!) gagnées me permet de passer un bon nombre de prototype et de me rapprocher à 1s de Benoit Mouquet sur sa Radical-Hayabuza.

Malheureusement, les petites gouttes tombant sur le circuit lors des manches 3 &4, ne me permettent pas d’améliorer ( 1 :10.56 + 1 quille, puis 1 :10.56 à nouveau). Dans le même temps, Nicollas Coquerrelle sur son funyo améliore à me passe pour le gain de la 6eme place scratch. Toutefois, je réussi à réaliser le 4eme temps scrath dans la dernière manche.

Au finale, je repars avec une victoire de classe, une troisième place de groupe et un 7éme place scratch. Laurent Varlet, propriétaire de la Martini remporte quand à lui son premier slalom. Prochain rendez vous au slalom de calais, si la Gloria-Arcobaleno est prête à temps.

 

Parmerlier

Slaloms de la Bastide – 4 & 5 Avril 2018

Retour sur le Week-end Pascal à Boulogne.

Après une séance d’essai à croix en ternois mi Mars, le déplacement vers les slaloms de limoges avait pour objectif de préparer au mieux la saison des slaloms avec un premier rendez vous dans la ligue des haut de France prévu le 14 avril à Boulogne.

Le site de la Bastide proposait deux slaloms avec des tracés intéressants sur un même weekend end. Le slalom du dimanche proposé un tracé rapide et vallonné, entrecoupé de chicanes rapides. Quand au slalom du lundi, le tracé était un peu plus lent mais toujours aussi vallonné avec des virages à l’aveugle.
N’ayant pas encore reçu ma monte pneumatique pour la saison, cette dernière étant encore un transit, je n’avais pas d’autres objectifs que de découvrir ma nouvelle monture, La Gloria-Arcoballeno B4 et son moteur Yamaha R1. L’apprentissage fut compliqué au point de vu temps car en délicatesse avec mon train arrière, j’ai effectué 3têtes à queue en 6 essais ! Toutefois, après avoir assuré un temps dans la seconde manche (1’05s), je réussis à élever le niveau de jeux pour placer un temps correct (1’02s). Dans le même temps, Mickael France, Gloria B5 – 1000 Suzuki, conçurent dans la classe D/E1 était intouchable ce weekend end. Quand à Sébastien Bourseau, Pb Suzuki 1300 Haybussa, il connu pas mal de difficultés techniques (panne d’essence, cardan) et un tête à queue dans les 3 premières manches. La dernière manche allait donc être décisive pour la seconde place de la classe D/E1.

Désireux de connaitre les limite de la Gloria-Arcoballeno B4, je pars une nouvelle fois à l’attaque, mais dés le premier virage en monté et en appuie, le train arrière de la monoplace décroche à nouveau, je repars ensuite à fond, mais le mal était fait, les sensations était bonne et augure un bon lundi ! Sébastien Bourseau réussi à placer un temps de 1’02s également, mais 3/10 de seconde de plus que mon chrono précédent ! Je réussis à accrocher une seconde place de classe. Et on se promet tune belle revanche pour le lundi lors sur slalom de la Bastide n°2.

Lundi matin, Arrivé tardive sur le circuit, déjà repérer la veille, préparation de la monoplace est on enchaine pour un essai libre. Celui ce passe plutôt bien, avec un délestage du train arrière dans la monté, mais l’adhérence semple meilleur que le dimanche matin. Je m’arrête à la cellule stop. Impossible de relancer le moteur … Avec l’aide de la famille Hoyau entre autre, je me peux rentrer au paddock en roue libre. Malgré l’aide de pas mal de monde, impossible de relancer le
moteur. Je décide donc de rentrer pour pouvoir démonter et explorer différente piste.

Epilogue

Jeudi le verdict final tombe, moteur serré ! Il faudra le faire réparer prochainement, voir trouver un second moteur de rechange. Toutefois, l’objectif initial est atteins, comprendre la monoplace et pouvoir entamer les premiers réglages, même si il sera compliqué de s’aligner à Boulogne avec la Gloria-Arcoballeno.